Londres en 3 jours : soldes de Noël, Bourough Market, Mamma Mia…

2018 démarre sur les chapeaux de roue avec un premier voyage chez nos chers voisins les anglais, à Londres. Ce n’est pas la première fois que je m’y rends. Je peux dire que je connais plutôt bien le coin. Je comptabilise pas moins de 4 visites en une dizaine d’année.

Londres et moi, c’est une grande histoire. Je préfère 10 fois la capitale britannique, à notre cher Paris. La Ville a bien plus d’âme et est SURTOUT bien plus propre. Les anglais sont des crèmes (bien qu’ils ne soient pas majoritaires à Londres) et ils sont cools. Londres m’a fait penser à New York (le récit de mon voyage, l’été dernier, est ici) en quelques sortes : des gens sympas dans une ville pleine de vie mais zen malgré tout.

voyage londres

Jour 1 à Londres : Oxford street, Harry Potter, Picadilly et Trafalgar Square

En réservant, je n’y ai pas prêté gare mais début janvier, c’est la période des soldes de Noël en Angleterre. Nous en avons donc profité pour dévaler Oxford Street et chercher les bonnes affaires.

La pêche n’a pas été terrible. Je me suis donc rabattue sur la collection Harry Potter chez Primark. J’ai acheté 7 paires de chaussettes. Oui, oui… Je n’en avais jamais tant acheté de ma vie. J’ai également pris un pyjama pour l’été aux couleurs de Serpentard. Celui de Serdaigle était encore plus beau mais impossible de dénicher ma taille. A croire que je n’étais pas la seule à l’avoir repéré ! Curieux. Je pensais que Grynfondor et Serpentard auraient connu plus d’engouement.

Nous sommes ensuite descendus vers Picadilly et on en a profité pour faire un tour par Hamleys. C’est le plus grand magasin de jouet de la capitale. Il y en a sur 4 étages. Le paradis des gosses ! Il y a plein de choses mignonnes mais il faut s’accrocher parce que niveau prix, c’est plutôt très très cher.

On est ensuite redescendu sur Trafalgar pour voir la colonne de Nelson et quelques artistes de rue.

Mon état de santé n’étant pas terrible depuis quelques semaines. La journée a été plutôt brève. En même temps, on s’était levé à 5h pour prendre l’Eurostar à 9h… A 16h, après avoir marché plusieurs bornes, j’étais au bout de ma vie !

Jour 2 à Londres : London bridge, Buckingham Palace, Bourough Market et Mamma Mia

Mon beau-père ne connaissait pas Londres. On en a donc profité pour revoir nos classiques et lui faire découvrir les principales attractions de la ville. On a descendu le London Bridge pour admirer la Tamise et le London Eye (la grande roue). On est ensuite remonté vers Buckingham. Manque de bol, on a raté de peu la relève de la garde et pour couronner le tout, Big Ben est en travaux. La pauvre horloge croule sous les échafaudages !

voyage londres

voyage londres

voyage londres

voyage londres

voyage londres

voyage londres

On a été mangé dans un pub près de Bourough Market et on en a profité pour visiter le célèbre marché, près de chez Bridget Jones. 😉 On a admiré the Shard puis on est reparti dans l’autre sens.

Remarque du jour : « Qu’est ce que c’est photogénique un marché ! »

voyage londres

voyage londres

voyage londres

voyage londres

voyage londres

voyage londres

Le soir on a pris pour la première fois un taxi londonien. A quatre, ça revient limite moins cher que le métro.

On a été au Novello Theatre pour voir Mamma Mia. Je me tordais d’impatience à l’idée d’écouter les célèbres chansons interprétées par Abba. Oui, en ce moment je fais une fixette sur les années 70… Comme prévu, c’était super.

voyage londres

Jour 3 à Londres : Camden et Covent Garden

Pour ce dernier jour, je mourrais d’envie de retourner à Camden town, un quartier que j’ai adoré lors d’une de mes dernières visite de Londres. Il y a de plus en plus d’attrapes-touristes mais l’atmosphère punk pleine de bizarreries et très industrielle règne toujours en maître.

Je ne pouvais bien entendu pas repartir sans la paire de Doc Martens que je m’étais promis d’y acheter !

voyage londres

voyage londres

voyage londres

voyage londres

voyage londres

voyage londres

Nous avons fini notre périple à Covent Garden, le célèbre marché couvert du centre de Londres.

Ce fût bref mais fort sympathique. Il est vrai qu’en trois jours et de surcroît en hiver, il est difficile de visiter la ville dans son intégralité. Si c’est votre objectif, je vous conseille plutôt d’y aller aux beaux jours et de vous renseigner sur les cartes de métro à la journée, qui sont plus intéressantes qu’une Oyster classique.

Qui dit découverte d’une grande-ville dit également bonnes chaussures. On a rien sans rien. Il est nécessaire de marcher beaucoup car les attractions sont à la fois concentrées et dispatchées. Prendre le métro n’est pas toujours intéressant entre différents lieux d’un même quartier.

Voilà pour les petits conseils que je peux vous donner si vous souhaitez découvrir Londres prochainement.

voyage londres   voyage londres


2 thoughts on “Londres en 3 jours : soldes de Noël, Bourough Market, Mamma Mia…”

  • J’étais à Londres samedi dernier et j’ai revu Camden Market pour la première fois depuis 19 ans. Je trouve que ça a quand même beaucoup changé. Moins punk, moins grunge et moins décalé. Mais c’était le matin et pas encore bouillonnant de monde et donc pas si scary at all. Merci pour ces belles photos de Londres qui reste une ville que j’adore.

Laisser un commentaire