Le blog lifestyle d'une green-girl rock'n'roll

Femmes du web : parler de beauté mais pas que…

Je suis tombée récemment sur un documentaire très intéressant sur les YouTubeuses qui osent parler d’autre chose que de beauté. Il a été réalisé par Les Internettes, un collectif qui vise à valoriser de femmes vidéastes et notamment celles qui s’aventurent sur des terres plus “masculines”.

Ce même documentaire débute par une question : “Pouvez-vous citer 5 chaines YouTube tenues par des femmes qui parlent de thématiques autres que la beauté ?“. Et là, je me suis retrouvée face au néant. Je suis une grosse consommatrice de vidéos en tous genres mais il est vrai que la majorité des chaînes que je regarde tenues par des femmes parlent de beauté…

les femmes sur youtube la blogosphère féminine femme féminité feminisme blogueuse beauté blogging

Les femmes sur le web

Nous sommes dans une période de profonds changements, où beaucoup d’institutions, de fondements et de diktats sont remis en question. Les femmes sont maintenant une majorité à accéder aux études supérieures. Elles osent de plus en plus s’orienter vers des métiers à connotation masculine. Elles luttent toujours pour davantage de parité, partout, tout le temps. Mais quand il s’agit de prendre la parole, elles décident majoritairement de parler “beauté”.

Comme le dit le reportage et j’en suis également convaincue, c’est une thématique très intéressante, qui nécessite une réelle expertise. Les nanas qui parlent de ça fournissent un gros travail de recherches au préalable. Je suis bien placée pour le savoir… Mais là où certaines ont réussi à s’extirper des carcans pré-établis, d’autres continuent à se cantonner à des thématiques très “féminines”. Non pas que je critique cette démarche, je suis la première à le faire. C’est d’ailleurs ce qui m’a fait réfléchir.

La crédibilité, le problème majeur des blogueuses/YouTubeuses

Tout comme les YouTubeuses présentées dans le documentaire, si j’ai commencé à écrire sur le web, c’est avant tout parce que je suis intéressée par des tas de choses. Depuis ma plus tendre enfance, je me passionne pour la musique. Mes goûts se sont affinés avec le temps et à force d’intérêt je pense avoir acquis pas mal de connaissances sur le sujet, voire un certain sens critique. De même pour ce qui concerne, la santé, l’écologie, les nouvelles technologies et tant d’autres sujets dans lesquels je suis bercée depuis ma plus tendre enfance. Pourtant, sur mon blog, je n’ai jamais réussi à dépasser les clichés et produire un contenu raccord avec la plupart de ces thèmes-ci. Ce documentaire a mis en lumière quelque chose que je cherchais à tapir dans l’ombre. Ce profond manque de confiance en moi, qui est récurrent chez la plupart des femmes. Ce sentiment qui s’est modelé au fil des siècles, cette idée préconçue qu’une femme est faite pour être belle, qu’elle doit la boucler et s’en tenir à sa futilité. C’est cette même idée qui aujourd’hui nous poursuit et ronge notre crédibilité. A arguments égaux, nous avons toujours moins de poids médiatique et nous sommes moins entendus. Il suffit de regarder les chaînes YouTube qui caracolent en tête de classement. Le constat est effarant, une femme qui parle de beauté, de mode etc. a beaucoup plus de portée que les autres.

Puis il y a également le fait que quoi que l’on dise ou quoique l’on fasse, nous sommes sans cesse rattachées à un physique. La majorité des commentaires laissés sous une vidéo ou un billet de blog vont d’en ce sens. Que soit positivement ou négativement d’ailleurs…

Outre le fait que ça pose un souci en termes de bien être, de reconnaissance et de considération, il faut aussi voir le problème des générations futures. Tant que les femmes ne pourront pas être entendues sur des sujets variés, les générations suivantes ne trouveront que peu de modèles féminins auxquels s’identifier pour faire bouger les choses. Le même schéma risque donc de se poursuivre encore et encore.

Se battre pour les générations futures

Je vous conseille vraiment ce documentaire, que vous soyez une femme, un homme, ou même les deux… La prise de conscience des maux de notre société passe par une mise en lumière. Je pense ne pas être la seule à réaliser à quelle point cette société nous embrigade. Peut être qu’il réveillera en vous la combativité qu’il a éveillé en moi…

En tout cas, j’admire ces nanas qui ont osé prendre la parole et faire fi du regard des autres. Il n’y a qu’ainsi que les mentalités pourront évoluer, en continuant à se battre pour avoir le droit d’être ce que l’on est vraiment.

les femmes sur youtube la blogosphère féminine femme féminité feminisme blogueuse beauté blogging   les femmes sur youtube la blogosphère féminine femme féminité feminisme blogueuse beauté blogging


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *