La blessure de rejet đŸ„€ : comment se sentir moins incompris quand on est hypersensible đŸ˜ș ?

La blessure de rejet est souvent dĂ©crite comme la plaie Ă©motionnelle la plus profonde. Elle est douloureuse parce qu’inconsciemment elle nous empĂȘche de vivre pleinement la vie dont on rĂȘve…

Selon Lise Bourbeau, c’est la blessure qui nous pousse Ă  nous plier en 4 pour plaire aux autres, qui nous porte Ă  la culpabilitĂ©, qui nous coupe de la rĂ©alitĂ© au profit d’une vie rĂȘvĂ©e.

MĂȘme si beaucoup la portent, elle toucherait particuliĂšrement les profils atypiques comme les zĂšbres, les hypersensibles, les aspies etc. Mais pourquoi cela ?

L’origine de la blessure de rejet chez les hypersensibles

La blessure de rejet est une blessure d’enfance qui apparaĂźt trĂšs tĂŽt. En rĂšgle gĂ©nĂ©rale, elle survient entre la conception (par exemple chez les enfants non-dĂ©sirĂ©s) et l’Ăąge de 2 ans. Il existe diffĂ©rents signes symptomatiques chez les personnes qui la portent.

Quels sont les signes qui montrent que tu as une blessure de rejet ?

Le rejet se lit aussi d’un point de vue corporel. Plus la blessure est dĂ©veloppĂ©e, plus la personne sera mince, voire maigre. 

Elle peut aussi donner l’impression d’un corps en partie incomplet. Si la blessure n’est pas majoritaire, il est possible, en effet, que seule une partie du corps soit plus fine que les autres.

Le rejet peut aussi se manifester par la maladie, notamment via la peau. Eczema, acné et autres soucis cutanés ne sont pas rares.

Homme solitaire

Les personnes qui ont une blessure de rejet développe un masque de fuyant. Cela signifie que face à leur peur du rejet, elles utilisent la fuite comme stratégie. 

Tu souhaites confirmer ton hypersensibilité ?

Reçois le test.

Je t’informe en avant-premiĂšre des nouveautĂ©s sur le blog et je t’envoie des conseils exclusifs.

Pourquoi te sens-tu rejeté encore et encore ?

Tu dois bien le savoir mon p’tit chat, ĂȘtre trĂšs sensible signifie souvent se sentir diffĂ©rent du commun des mortels. J’imagine que depuis ta plus tendre enfance, tu te sens “bizarre” ou “inadĂ©quat” au travers du regard des autres.

Ce sentiment de dĂ©calage, soit tu as pu l’assumer parce que tu as vĂ©cu dans une famille qui encourage la diffĂ©rence. Dans ce cas, tu es veinard sur ce plan-lĂ  ! Soit tu l’as subi de plein fouet parce qu’on t’a souvent dit “trop”. “Trop timide”, “trop bavard”, “trop turbulent”, bref tu as compris le principe… Du coup, t’as essayĂ© tant bien que mal de t’adapter Ă  ce qu’on attendait de toi.

Pourquoi ? TrĂšs probablement parce que tu t’es senti rejetĂ© et incompris.

Dans l’enfance, nous sommes peu armĂ©s pour faire face Ă  ce type de blessure donc tu as certainement adoptĂ© des stratĂ©gies de fuite pour moins en souffrir. Ces stratĂ©gies, elles t’ont conduit Ă  faire taire une partie de toi. Mais tu dois bien te rendre compte qu’elles sont loin d’avoir rĂ©glĂ© le problĂšme puisque tu continues Ă  ressentir du rejet…

Halte au dĂ©sespoir mon lapin ! Il est possible d’apaiser la blessure de rejet. Certains arrivent mĂȘme Ă  la soigner complĂštement. Je vais te donner quelques solutions que j’explore moi-mĂȘme et qui vont te permettre d’utiliser ton intelligence Ă©motionnelle.

Comment apaiser ta blessure de rejet ?

La blessure de rejet est douloureuse. Tu es certainement ici parce qu’elle t’encombre et que tu ne sais pas quoi en faire. Je comprends ta lassitude. Je l’ai vĂ©cu jusqu’Ă  ce qu’on me parle du travail de Lise Bourbeau, l’an passĂ©. Les clefs qu’elle apporte ont vraiment changĂ© ma vie. Voici ce que j’ai pu expĂ©rimenter grĂące Ă  elle.

Prend soin de ta blessure

La premiĂšre chose que je t’invite Ă  faire, c’est Ă  observer. En effet, pour diminuer l’impact de la blessure de rejet sur ta vie, il faut dĂ©jĂ  que tu dĂ©termines quand elle apparaĂźt. Il y a certainement des situations plus propices que d’autres. Peut ĂȘtre mĂȘme aussi que tu apprĂ©hendes souvent d’ĂȘtre rejetĂ©. Comme tout est vibration sur cette terre, le fait de craindre plus ou moins consciemment le rejet, t’amĂšne Ă  le vivre. 

Observer va te permettre de changer d’attitude Ă©galement Ă  chaque fois que tu vis des situations oĂč tu te sens rejetĂ©. J’imagine que tu as tendance Ă  refouler tes Ă©motions quand cela arrive. Ça, encore une fois, c’est propre au masque du fuyant. Tu te fais rejeter mais tu te rejettes Ă©galement toi-mĂȘme Ă  chaque fois que tu te coupes de ce que tu ressens. Face Ă  ça, il existe une seule et unique clef L’ACCEPTATION.

Plus tu accepteras ce que tu ressens quand tu vis du rejet, plus tu vas amoindrir les effets de la blessure. 

Je parle ici d’accepter dans le sens oĂč je te conseille d’accueillir ce que tu vis maniĂšre neutre et consciente. L’idĂ©e, c’est de laisser de la place Ă  tes Ă©motions et tes ressentis physiques pour leur apporter de la considĂ©ration. 

Plus une Ă©motion peut vivre, moins elle prendra d’ampleur. Donc plus vite elle disparaĂźtra. 

Tu peux aussi faire le choix de donner de l’amour Ă  ta blessure dĂšs que tu sens qu’elle est stimuler. Comme je te le disais plus haut, les mĂ©canismes que tu mets en place sont lĂ  pour te protĂ©ger. Donc ce que tu ressens n’est pas lĂ  pour t’enquiquiner. Si tu actives ces stratĂ©gies, c’est ton inconscient qui veut t’aider mais il n’a rien trouvĂ© de mieux que les rĂ©flexes de fuite qu’il te fait mettre en place. 

C’est une pratique un peu plus spirituelle. Je sais qu’elle parlera uniquement Ă  certains. Mais accepter est dĂ©jĂ  tout Ă  fait suffisant. 

Une fois que tu as acceptĂ© que ta blessure de rejet se manifeste, il y a autre chose que je te prĂ©conise…

Prend soin de toi

La blessure de rejet t’encourage souvent Ă  faire passer les besoins des autres avant les tiens. Comme tu te juges insuffisant ou nul, tu as tendance Ă  t’accorder peu de valeur et Ă  prioriser les autres Ă  ton dĂ©triment. 

Ces diffĂ©rentes situations sont typiques des personnes qui ont une grosse blessure de rejet. Si tu te reconnais, sache que tout peut Ă©voluer. Il suffit que tu te donnes le droit d’exister.

J’imagine que tu as tendance Ă  t’entourer de personnes qui prennent de la place, mĂȘme beaucoup de place… Elles dĂ©bordent d’ailleurs souvent sur la tienne, soit en te disant comment te comporter, soit en monopolisant l’attention plus qu’elles ne le pensent. 

Comme on le dit souvent, les opposĂ©s s’attirent. Tu es sĂ»rement trĂšs bienfaisant pour ces personnes, qui dans le fond, on un problĂšme similaire au tien. Elles peinent Ă  se sentir exister mais elles le manifestent juste autrement. D’un point de vue relationnel, ça peut s’avĂ©rer compliquĂ© pour toi tant que tu ne poses pas un cadre. 

Il faut savoir qu’Ă  chaque fois que tu dis “non” aux autres, c’est pour mieux te dire “oui” Ă  toi-mĂȘme. 

Prendre soin de ce que toi tu veux va ĂȘtre la meilleure maniĂšre de guĂ©rir progressivement ta blessure. Alors au dĂ©but, tes vieux dĂ©mons reviendront sĂ»rement et tu auras tendance Ă  dire “non” par la fuite. Puis si tu t’exerces, tu te rendras compte que le “non” n’est pas forcĂ©ment source de conflit ou de dĂ©samour. 

D’ailleurs si rĂ©pondre nĂ©gativement Ă  une demande de l’autre est blessant pour ton interlocuteur, n’oublie pas que cette Ă©motion lui appartient. 😉 

Si tu vis du rejet au quotidien, il est probable que ce soit parce que tu te rejettes toi-mĂȘme. 

GuĂ©rir cette blessure, c’est choisir de prendre la place qui t’appartient et de ne plus laisser les autres empiĂ©ter dessus. Pour cela, il va s’agir de dĂ©sarmer progressivement la culpabilitĂ©. 

Je te conseille d’Ă©viter certaines pratiques de dĂ©veloppement personnel qui poussent trop Ă  la remise en question. 

Tu dois certainement dĂ©jĂ  beaucoup le faire. Poursuivre dans cette voie serait trop douloureux et n’amplifierait que ton problĂšme. Tu as vraiment besoin de remettre de la lĂ©gĂšretĂ© dans ta vie, de prendre du temps pour toi etc. Comme dirait David Lefrançois, il va falloir apprendre Ă  ĂȘtre Ă©goĂŻste. 😎 Je te partage d’ailleurs une vidĂ©o de lui qui m’a permis de rĂ©flĂ©chir Ă  ce sujet. 

Tu as aimé cet article ?

Partage-le sur Pinterest

Pour ce faire, je t’invite Ă  passer ta souris dessus et Ă  cliquer sur le logo Pinterest qui apparait.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

5 comments

Clé 12 octobre 2020 - 10:38

Sinon vous n’etes pas votre corps, ni votre mental ni vos Ă©motions, trouvez votre vĂ©ritable nature et vous vous eveillerez pleinement

Reply
Marinelli 12 août 2020 - 23:36

Bonjour, je me suis reconnue dans ces Ă©tats d’Ăąmes qui ont fait de moi une personne Ă©corchĂ©e , incapable de s’affirmer par peur de dĂ©plaire et qui engrange les regrets . Ces regrets me plonge dans une culpabilitĂ© insurmontable, destructrice et je ne me construit plus aucune valeur…j’ai un sentiment d’abandon puissant et un sentiment de nullitĂ© qui me font fuir toutes occasions de developpement personnel par peur de l’Ă©chec. Je crains le regard des autres et leurs jugements…je cherche actuellement du travail mais j’ai peur de ne pas ĂȘtre Ă  la hauteur. Peur d’ĂȘtre jugĂ©e incapable par mes enfants, m’a famille…j’ai Ă©tĂ© abandonnĂ©e par mon conjoint qui a demandĂ© le divorce en 2019 et depuis je ne cesse de m’enterrer, me souvenant de tous ses reproches….et je me culpabilise. Mes enfants aussi m’abandonnent au dĂ©triment de leur pĂšre ce qui me fait hurler de peine et me dĂ©valorise….je suis une mendiante de l’amour, dans le sens oĂč j’ai toujours besoin d’ĂȘtre rassurĂ©e de l’affection de ceux que j’aime et des que je n’ai pas de nouvelles depuis un moment, je me sens abandonnĂ©e et il n’y a rien de pire comme sentiment pour moi….ces peurs, ces dechirures affectives, j’ai essayĂ© de les guĂ©rir mais ils sont enracinĂ©s….vous dites que changer est possible, je n’y arrive pas…je suis une hypersensible, une personne entiĂšre prenant tout au premier degrĂ©s ce qui me porte prĂ©judice, je me fait du tord et j’en fait aux autres sans le vouloir…..toutes mes blessures affectives et cette grande sensibilitĂ© qui m’anime ce sont incrustĂ©es dans le profond de mon coeur et pour moi, la solitude peux ĂȘtre un refuge mĂȘme si j’en souffre enorment…..merci de si bien dĂ©velopper ce sujet. On se sent moins seule et je peux le faire lire Ă  quelqu’un pour ĂȘtre mieux comprise….

Reply
Jérémy 13 août 2020 - 14:24

Bonjour,
Je ne rĂ©ponds pas souvent aux commentaire mais votre tĂ©moignage ma touchĂ©. Je pense que la majoritĂ© des gens qui lisent cet article vous comprennent car ils vivent les mĂȘme blessures et les mĂȘmes peines que vous, seule l’intensitĂ© va changer.
Pour vous donner un rapide rĂ©sumĂ© de ma vie, je ne connaissais pas les blessures Ă©motionnelles, ni l’instant prĂ©sent, ni les accords toltĂšques, en fait je pensais que j’Ă©tais ainsi et que c’Ă©tait une fatalitĂ©… Comme vous j’ai Ă©tĂ© quittĂ© “abandonnĂ©” par mon ex compagne malgrĂ© une petite fille de 3 ans.
Cependant je me suis interdit de sombrer (pour ma fille) mais aussi pour moi, quelque chose m’interdisait de me laisser tomber. C’est lĂ  que j’ai lu beaucoup lu, mĂ©ditĂ©, fais le point sur ma vie, c’est difficile de regarder ses choix et erreurs en face.
J’ai progressĂ© j’ai reculĂ© mais des paliers ont Ă©tĂ© franchi. Voyez votre Ă©veil comme une force, oui j’emploi le mot Ă©veil car vous ĂȘtes ici, vous avez lu ce texte et vous avez prit conscience que vous n’aimez pas aujourd’hui votre mode de fonctionnement.
Vous savez donc mettre des mots sur ce que vous ressentez, vous savez que vous avez des blessures (il semblerait les mĂȘmes que les miennes Rejet, abandon et dans une moindre mesure chez moi, la trahison) Maintenez que vous savez vous faites quoi ?
Vous vous acceptez telle que vous ĂȘtes !
Si vous rĂ©sistez Ă  ça vous allez en souffrir. C’est l’essence mĂȘme du bouddhisme, toute rĂ©sistance Ă  ce qui est est une souffrance.
Vous ĂȘtes tristes ? Acceptez le, vous avez des souvenirs de votre vie d’avant acceptez les pleinement ne lutter pas.
Cependant attention, une fois le sentiment, l’Ă©motion ou la pensĂ©e passe dans votre corps laissez la s’en aller.
Ne refaite pas la scĂšne elle appartient au passĂ©. Je ne veux pas vous donner de leçon ou autre je veux juste en toute bienveillance, essayer de vous aider Ă  prendre conscience que oui vous ĂȘtes peut ĂȘtre mal en ce moment mais ça passe.
Ca ne se fera pas comme ça mais vous allez guérir. AprÚs la pluie le soleil revient toujours.
N’oubliez pas non plus de devenir un peu plus Ă©goĂŻste et Ă  penser Ă  vous, vous aurez du mal Ă  vous satisfaire en satisfaisant les autres, sans quoi vous serez tributaire de leur validation et de leur retour.
Enfin c’est un combat de tous les jours, il y a des hauts des bas. Mais lorsque les bas sont lĂ  sachez que les hauts arriverons de nouveau.
Je vous conseille de lire Ă  propos de la loi de l’attraction
Je vous souhaite sincÚrement de passer une bonne journée

Un grande merci Ă  Loula qui a Ă©crit cet article

Jérémy

Reply
Loula 14 août 2020 - 11:19

Bonjour Jérémy,

Merci pour ce commentaire d’une grande qualitĂ©. Je pense que je n’aurais pas dit mieux. C’est plein de sagesse et ça tĂ©moigne d’une grande rĂ©silience. 🙏

@Marinelli, je t’envoie plein d’amour et de courage. <3 MĂȘme si tu ne le vois pas Ă  l'instant T, le fait que tu aies traversĂ© tout ça prouve que tu as une grande force en toi. Plus tu feras le choix d'arrĂȘter de t'abandonner, plus elle se dĂ©multipliera. 🙂 N'hĂ©site pas Ă  demander de l'aide. Il existe des CMP qui apportent un soutien psychologique gratuit aux personnes qui ont envie de remonter la pente.

Belle journée à vous deux !

Reply
Laurent 31 mai 2020 - 21:57

Bonjour , je m’appelle Laurent et mes anciens amis me surnommaient “Loule” , surnom reçu en seconde (ça fait un bail ). Je comprends en lisant ton blog sur le rejet pourquoi Ă  chaque fois ma meilleure amie me conseille de “prendre soin de moi” . Je tilte sur cette phrase :”Je te conseille d’éviter certaines pratiques de dĂ©veloppement personnel qui poussent trop Ă  la remise en question. Tu dois certainement dĂ©jĂ  beaucoup le faire.” Effectivement je me suis lancĂ© dans des activitĂ©s et comportements Ă  l’opposĂ© de mes habitudes de fuite en espĂ©rant ne plus avoir peur des autres , mais je n’ai fait que l’amplifier et me pourrir la vie. Merci donc de me conseiller la lĂ©gĂšretĂ© et l’assertivitĂ© (me donner la prioritĂ©).

Reply

Laisse-moi un petit mot :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Laure

Laure

Je suis coach certifiĂ©e, hypersensible et multi-potentielle. J’ai des goĂ»ts musicaux un peu barrĂ©s (parfois). J’adore parler de psychologie. đŸ–€

J’accompagne les personnes qui veulent en finir avec les relations toxiques, sortir de la dĂ©pendance affective et booster leur confiance-en-soi. 

Si tu es ici, j'imagine que tu t'interroges

sur ta sensibilite...

Je te propose de recevoir le test de l’hypersensibilitĂ© imaginĂ© par le Dr Elaine Aron. 

Je t’invite Ă  remplir le formulaire pour le recevoir sur ta boite email. Si tu le remplis, je te propose de recevoir Ă©galement des emails, de temps en temps, qui concernent les nouveautĂ©s du blog et de l’entreprise, des conseils ou des promotions (dĂ©sabonnement possible Ă  tout moment).

%d blogueurs aiment cette page :