Ta blessure de rejet équivaut à un bac + 8 en déni émotionnel 😶

On dit que les personnes hypersensibles pleurent facilement… Ben en fait, pas toutes…Il s’agit d’une bonne grosse généralisation.

Un certain nombre de personnes très sensibles portent une carapace parce qu’elles sont inconfortables avec leurs émotions et par conséquent, avec celles des autres.

Elles ont développé enfant ce qu’on appelle un attachement évitant. Ce style d’attachement est relié à la blessure émotionnelle du rejet caractérisée par Lise Bourbeau dans son célèbre ouvrage sur les blessures de l’âme. Je t’en parle dans différents articles.

L'ATTACHEMENT N'EST PAS UNE QUESTION D'AMOUR. C'EST UNE QUESTION DE SURVIE...

On forme notre système d’attachement dans les premières années de notre vie. A ce moment-là, la disponibilité émotionnelle de nos parents est une question de vie ou de mort.

Soit ils sont dispo. et tout va bien dans le meilleur des mondes. Soit on est négligé émotionnellement et là, ça fout le bordel dans notre jeune cortex… Notre système limbique doit composer avec ça pour assurer notre survie.

On apprend à tort que se connecter à l’autre :

C’est méga lourd et stressant à porter quand on est haut comme 3 pommes.

On met donc en place des mécanismes de défense qui nous permettent de fuir le stress et l’inconfort des émotions, qu’on est trop petit pour savoir gérer.

cœur brisé

Les 3 mécanismes de défense principaux des personnes qui ont une grosse blessure du rejet

La rationalisation

On rationalise un événement douloureux pour réduire l’intensité de la douleur que ça occasionne chez nous. On trouve, par exemple, des raisons aux comportements inappropriés ou abusifs d’autrui pour éviter le conflit et le stress que ça génère.

L'idéalisation

On idéalise quand on dépeint une image distordue d’une personne. C’est une façon top moumoute de se détacher de la réalité et d’accepter l’inacceptable, pour maintenir la relation et assurer notre survie…

Idéalisation et rationalisation se combinent super bien.

Pour un enfant abandonné émotionnellement, s’inventer des histoires à propos de ses figures d’attachement et de leurs sentiments envers lui est un moyen tout trouvé pour se rassurer tout seul.

Le retrait

Se dissocier de ses propres émotions et de celles des autres est un moyen de se préserver de la douleur et du stress.

On se met à éviter les situations trop chargées en émotions, les moments où on risque d’être jugé ou critiqué, les jobs qui présentent trop de risques d’échec et d’humiliation, des situations dans lesquelles on pourrait être abandonné ou rejeté, etc. Quand on ne peut pas se retirer physiquement, on se retire émotionnellement.

Envie de passer au dela de ta blessure du rejet ?

Je te propose un accompagnement pour te permettre d’apprendre à te connaitre, dépasser ta peur du regard des autres, gagner confiance et améliorer tes relations.

Tu pourrais aussi aimer...

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisse-moi un petit mot :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Laure
Laure

Je suis coach certifiée, hypersensible et multi-potentielle. J’ai des goûts musicaux un peu barrés (parfois). J’adore parler de psychologie et d’entrepreneuriat. 🖤

J’accompagne les personnes sensibles et ambitieuses qui veulent faire sauter leurs blocages et aller au bout de leurs rêves.

Envie de créer ta boite

Je t'offre une atelier gratuit de 5 jours pour trouver l'idee.

💡 Pourquoi c’est galère de trouver une idée quand on est sensible et ambitieux ?

🔓 Des clefs pour apprendre à se connaitre et des exercices exclusifs pour trouver sa vocation.

🎁 Une transmission pour faire sauter les blocages fréquents chez les entrepreneurs en herbe.