Quand tu ne sais pas que tu es un hypersensible empathique…

J’ai déjà évoqué l’hypersensibilité à plusieurs reprises, mais pas sous l’angle de l’hyper-empathie. Or, il existe beaucoup d’hypersensibles empathiques. Saverio Tomasella, auteur et psychanalyste, les appelle les ultrasensibles. J’aime bien ce nom, il sonne bien et puis, c’est plus facile à dire qu’hypersensible empathique. Ouai, je suis une grosse feignasse assumée… 😎

On peut aussi parler d’hyperempathe. Ce sont les américains qui ont instauré ce terme. Ils le corrèlent généralement avec des capacités extra-sensorielles du type clairaudience, clairvoyance, ect. 🔮 Si tout ça, t’intéresse, je te conseille de regarder les interviews de Judith Orloff, une psychiatre américaine. Elle a aussi écrit des bouquins sur le sujet !

L’empathie, c’est la capacité à ressentir les émotions des autres. Je trouve qu’on en parle peu et c’est sûrement parce qu’être une éponge émotionnelle, de prime abord, c’est moyennement sexy… Ça implique de s’avouer qu’on est vulnérable, sensible voire fragile parfois.

Pourtant, je suis convaincue qu’on a tous une part d’empathie en nous. On naît empathique tout comme on naît sensible. Seulement, les personnes hypersensibles développent davantage cette empathie. Mais quand elles ont peu conscience de qui elles sont, leur hypersensibilité peut les mener dans des eaux troubles.

Les travers dans lesquels tu tombes quand tu ne sais pas que tu es un hypersensible empathique

Etre une éponge émotionnelle

Récemment, j’ai pris le train pour monter à Paris et j’ai compris pourquoi les 2 ans pendant lesquels j’ai vécu là-bas ont été un véritable calvaire.

Je voyais tous ces gens monter dans mon wagon, complètement déprimés ou fatigués. J’avais l’impression de voire des personnes sur pilotage automatique. Ça m’a flingué les 3 premières heures de ma matinée. J’avais l’impression de porter tout ce malaise en moi alors qu’en fait, j’allais hyper-bien 2 minutes plus tôt. J’étais sur-excitée à l’idée de démarrer ma formation de coach

Autre exemple, quand une personne est en colère, j’ai tendance à m’accaparer cette colère et à monter très vite dans les tours. Il m’arrive aussi de contenir cette colère parce que je ne sais pas quoi en faire et j’ai mal à l’estomac pendant 3 jours après. J’ai l’impression d’être une pile qui se charge et se décharge au grès de mes rencontres…

Voilà typiquement le genre de chose qui doit t’arriver si toi aussi tu es un hypersensible empathique.

Si ça t’arrive fréquemment, c’est surement que tu as du mal à poser des limites entre toi et les autres. Tu te laisses happer par leurs états internes. Certains empathes ressentent même la douleur physique ou la maladie chez l’autre. Ce genre de situation épuise.

"Ça doit être ça, l'amour"

Le tumulte des relations

Tu as peut être remarqué que ta présence dérange parfois. Tu sens un malaise entre toi et les autres.

Eh oui, comme tu vois tout ce qui se passe en l’autre, même ce qu’il veut cacher, ça peut déplaire. D’où le fait que tu te sentes mis à l’écart ou que certaines personnes se ferment à toi.

Personnellement, je suis un détecteur de mensonge ambulant. Je sais en une fraction de seconde quand les gens mentent et j’ai fini par arrêter de faire des remarques cyniques parce que c’est contre-productif. Même si, dans le fond, je m’en amuse parce que je sais que les gens mentent aux autres pour se mentir à eux-même.

Tu aimes ce que tu lis ?

Intègre mes contacts V.I.P.

Je t’informe en avant-première des nouveautés sur le blog et je t’envoie des conseils exclusifs.

La carapace en béton armé triple couche coquée en acier

Aujourd’hui, je comprends ce qui se passent moi donc je le vis mieux. Mais ça n’a pas toujours été le cas. Je n’ai pas toujours vécu ma meilleure vie du fait de cette empathie. 😅

Déjà, j’ai développé une fâcheuse habitude. Celle de me couper de mes ressentis. J’entends par là mes émotions. Petite, je ressentais beaucoup de choses et j’ai mis de nombreuses personnes mal à l’aise. On me disait que j’étais trop critique, pinailleuse, ou que je ne savais pas de quoi je parlais. J’ai débranché mes sensations et j’ai activé le mode cartésien. Ça m’a plutôt bien réussi scolairement parlant, enfin surtout dans les matières auxquelles j’accordais de l’intérêt… Ma mère a eu beau faire tout son possible pour que je m’améliore en maths, bizarrement, entre eux et moi, ça n’a jamais pris !

J’ai aussi pris le pli des générations de femmes qui m’ont précédé au sein de ma famille. Celui de vouloir paraître forte. Alors que, comme le dit très bien un de mes amis, j’ai toujours été un bisounours dans le fond de mon p’tit cœur…

J’imagine que si tu es un empathe qui s’ignore, pour toi fragilité doit rimer avec faiblesse. Je pense qu’on en passe par là parce qu’au fond, c’est effrayant de tout ressentir très fort, y compris les autres. Tu as peut être l’impression que si tu te laisses aller, tu vas être submergé et imploser. Donc tu préfères fermer les vannes pour ne pas voir ce qui se passe en toi.

 

Etre coupé de soi a des conséquences dévastatrices chez les hypersensibles empathiques

D’une part, c’est très anxiogène parce qu’on endosse un rôle qui n’est pas le notre. D’autre part, ça mène à la perte de son identité et inévitablement à la dépression.

L’anxiété est le premier signe d’alerte en général. Quand tu vis dans la peur permanente, c’est qu’il y a un souci. Tu n’as plus suffisamment les pieds sur terre. En règle générale, quand tu développes un masque pour cacher ta sensibilité, cette anxiété se manifeste par des crises d’angoisse, des oscillations d’humeur, des insomnies…

Si tu n’écoutes pas ces indices, tu cours à la dépression pour prendre conscience que la vie que tu mènes n’est pas la bonne. 

C’est très sombre et terriblement douloureux. Mais pour le coup, tu conscientises tout ce que tu ne voulais pas voir. Enfin, généralement… Tout le monde n’arrive pas à faire bouger les choses du premier coup et c’est OK. Chacun va à son rythme.

Tu peux aussi attirer des personnes toxiques, qui vont déverser leur mal-être sur toi et te tirer vers le bas. J’ai écrit un article sur la manipulation d’ailleurs. Les manipulateurs font partie des personnes hautement toxiques. Ils aiment bien les gens sensibles et empathiques parce qu’ils leur envient ces deux traits de personnalité. Comme ils en sont coupés, ils essaient de se les approprier autrement, en gros. Ce qui est profondément triste, sachant que les personnes très narcissiques (aka les manipulateurs) sont juste des grands sensibles déconnectés à un degré pathologique (parce qu’ils se haïssent intérieurement). Or, quand on est hypersensible empathique, on ressent tout ça et on s’empêtre dans la toile. Le syndrome du sauveur… #TMTC

Je te parle ici de narcissique mais ils ne sont pas les seuls à être toxiques. On peut tous être le toxique de quelqu’un parce qu’il y a des périodes de nos vies où on va mal. Simplement, les personnes qui ne savent que se plaindre ou critiquer plombent les autres. En tant qu’hypersensible empathique, tu es plus réceptif aux états d’âme. C’est encore pire pour toi quand tu fréquentes des personnes qui s’enferment dans leur négativité.

Conscientiser cette grande empathie est primordial pour éviter de tomber dans le piège de certaines relations peu sincères et nocives. Comme j’aime à le dire, le savoir, c’est le pouvoir. Si tu sais comment tu fonctionnes, tu es davantage en mesure de te faire confiance. Typiquement, si tu as conscience que tu ressens les émotions des autres, quand tu sens qu’une personne est fausse, tu vas t’en protéger sans culpabilité.

De même, si tu conscientises ton fonctionnement, tu vas commencer à t’accepter tel que tu es et transformer progressivement tes perceptions en force. Tu te sentiras plus en accord avec toi-même et tout naturellement, tu vas lâcher le masque que tu t’aies créé parce que tu te donneras plus d’amour.

Tu as aimé cet article ?

Partage-le sur Pinterest

Pour ce faire, je t’invite à passer ta souris dessus et à cliquer sur le logo Pinterest qui apparait.

Laisse-moi un petit mot :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Laure

Laure

Je suis coach certifiée, hypersensible, un peu dans la lune et multi-potentielle. J'ai des goûts musicaux un peu barrés (parfois). J'adore parler de psychologie. Voilà qui me décrit bien, je pense. 😇

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Si tu es ici, j'imagine que tu t'interroges

sur ta sensibilite...

Je te propose de recevoir le test de l’hypersensibilité imaginé par le Dr Elaine Aron. 

Je t’invite à remplir le formulaire pour le recevoir sur ta boite email. Si tu le remplis, je te propose de recevoir également des emails, de temps en temps, qui concernent les nouveautés du blog et de l’entreprise, des conseils ou des promotions (désabonnement possible à tout moment).