Au secours, j’attire les personnes toxiques ! 😣

T’as peut être le sentiment d’être un aimant à personnes aux comportements toxiques. Tu sais, ce genre de personnes qui prend beaucoup mais qui donne (presque) rien. Ou ce genre de personnes qui s’attend à ce que tu sois docile, avec laquelle tu marches sur des œufs les 3/4 du temps parce que tu ne peux pas dire ou faire tout ce que tu veux. Tu dois être une copie-conforme de ses attentes, sans quoi tu en prends pour ton grade.

Il est vrai que quand on laisse entrer une fois une personne toxique dans sa vie, c’est souvent open-bar pour les autres. Ce n’est pas forcément qu’une affaire d’hypersensibilité comme certains aiment à le dire. Même si ça peut y jouer. Je vais t’expliquer pourquoi.

La co-dependance, l’amie toxique des personnes abusives

Quand on est cerné par les personnes aux comportements toxiques et abusifs, on a été au cœur de dynamiques dysfonctionnelles dans l’enfance. Certains ont un parent narcissique (voire deux…), d’autres ont eu des parents négligeants. Dans tous les cas, on a été un enfant a qui on a appris que pour être aimé, il faut faire plaisir aux autres. On a appris à faire passer les besoins de nos proches avant les nôtres et même à la anticiper. Sans quoi, gare à la culpabilité voire au chantage affectif. On a donc enregistré que l’amour est conditionné à notre capacité à contenter les autres.

On a grandi pour devenir des adultes prévenants et sensibles aux autres. Si simplement ça s’arrêtait là, il n’y aurait rien de bien méchant. Au contraire ! Seulement voilà, nous sommes sensibles et prévenants au point de nous oublier voire de nous sacrifier. On surpasse tellement nos limites, qu’on finit par oublier où elles se placent et quelles sont nos valeurs.

Certaines personnes co-dépendantes à l’extrême finissent par faire de la dépersonnalisation. Elles n’ont plus de repère par rapport à qui elles sont dans le fond. Si tu es touché par ça mon p’tit chat, il est important que tu fasses un STOP le plus vite possible pour tout remettre en perspective.

La co-dépendance implique aussi une forte volonté d’aider l’autre. Quand on en souffre, on place l’autre avant soi-même et on est généralement capable d’accepter l’inacceptable sous-prétexte que l’autre a vécu des situations qui l’ont dévasté par le passé. On lui trouve donc 1001 excuses alors qu’il n’est pas inexcusable puisqu’il a choisi d’agir tel qu’il agit.

Dans tous les cas, la co-dépendance signifie qu’on place notre pouvoir dans les mains des autres. Quelque soit la situation problématique, on laisse les autres choisir pour nous parce qu’on n’affirme pas qui on est et ce qu’on veut.

On repete les schemas vecus dans l’enfance une fois adulte

Comme je te le disais dans la partie précédente, quand des personnes toxiques entrent dans notre vie à répétition, cela vient indiquer qu’on a baigné dans un environnement toxique pendant l’enfance.

Certaines personnes s’épargnent la répétition des schémas de l’enfance, notamment sur le plan amoureux, parce qu’elles ont leur première relation sentimentale avec une personne bienveillante et sécurisante. Cela s’annonce donc plutôt prometteur pour elle à l’avenir.

Toutefois, tout le monde n’est pas épargné. Souvent les dynamiques vécues dans l’enfance se répètent inlassablement jusqu’à ce qu’on comprenne que c’est un cycle infernal duquel on peut sortir. C’est pour cela que certaines personnes rencontrent plusieurs fois de suite des partenaires narcissiques et abusifs sans prendre conscience de leur mode de fonctionnement dès le départ. Elles sont généralement aveuglées par les belles paroles qui viennent enfin comblées tout l’amour qu’elles n’ont pas reçu pendant l’enfance.

Une personne qui a été abusée ou négligée enfant pensera qu’il est normal d’être négligée dans ses relations d’adulte puisqu’elle n’a rien connu d’autre auparavant. Elle entretient au fond d’elle-même la croyance qu’elle ne mérite pas mieux et qu’elle fait bien de se contenter de ce qu’elle a. Jusqu’au jour où elle aura l’électrochoc qui la poussera à sortir des schémas relationnels toxiques et addictifs (parce que l’abus, malheureusement, entretient l’addiction affective…).

Il faut prendre conscience que tout est une question de peurs et de croyances. Une personne co-dépendante est une personne qui a peur de ne pas être aimée. Derrière, bien souvent se cache une angoisse d’abandon et une peur du rejet

Plus jeune, on lui a interdit de dire “non” par le biais du chantage affectif, de la punition et parfois, de la violence physique… Elle a imaginé très tôt que s’affirmer face à l’autre entraîne le conflit, la perte temporaire de son amour et de sa considération. Elle entretient donc inconsciemment l’idée qu’elle n’a pas le droit de poser de limites et que l’autre à tous les droits sur elle. Voilà pourquoi elle laisse des personnes aux comportements toxiques prendre trop de place dans sa vie et qu’elle peine aussi à s’en éloigner.

Comme les personnes qui souffrent d’un narcissisme pathologique, elle a un souci avec la notion de pouvoir personnel. Elle pense ne pas en avoir. Elle se sent tellement impuissante dans sa propre vie qu’aider l’autre à tout prix est une manière pour elle d’essayer de reprendre son pouvoir. Sauf qu’elle n’a pas conscience qu’on ne contrôle pas les autres. On ne peut que se contrôler soi-même.

Si tu te reconnais ici, sache que la co-dépendance est loin d’être irréversible. Beaucoup de personnes entament un processus de guérison à partir du moment où elles reconnaissent leurs blessures d’enfance, les traumatismes endurés et qu’elles font un travail de connaissance d’elles-même.

Pourquoi attires-tu les personnes toxiques ?

Tu as aimé cet article ?

Partage-le sur Pinterest

Pour ce faire, je t’invite à passer ta souris dessus et à cliquer sur le logo Pinterest qui apparait.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisse-moi un petit mot :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Laure

Laure

Je suis coach certifiée, hypersensible et multi-potentielle. J’ai des goûts musicaux un peu barrés (parfois). J’adore parler de psychologie. 🖤

J’accompagne les personnes qui veulent en finir avec les relations toxiques, sortir de la dépendance affective et booster leur confiance-en-soi. 

Si tu es ici, j'imagine que tu t'interroges

sur ta sensibilite...

Je te propose de recevoir le test de l’hypersensibilité imaginé par le Dr Elaine Aron. 

Je t’invite à remplir le formulaire pour le recevoir sur ta boite email. Si tu le remplis, je te propose de recevoir également des emails, de temps en temps, qui concernent les nouveautés du blog et de l’entreprise, des conseils ou des promotions (désabonnement possible à tout moment).