Pourquoi & comment certaines personnes deviennent narcissiques ?

Ces questions ont tourné en boucle dans mon esprit encore et encore : pourquoi une personne devient-elle narcissique ? Comment ce trouble apparaßt-il ?

 

J’ai lu des tas de livres sur le fameux “pervers narcissique”.  J’en ai lu au sujet des liens d’attachement ou au sujet des blessures. Mais rien ne comblait pleinement mon questionnement et c’Ă©tait mĂ©ga frustrant pour mon petit bulbe qui aime bien tout comprendre. J’ai mĂȘme posĂ© des questions Ă  des pros qui m’ont suggĂ©rĂ© qu’il vaut mieux Ă©viter de comprendre parfois. 😰Mauvais bail les gars… L’hypersensibilitĂ© et la frustration, ça fait deux. J’ai donc tout mis en oeuvre pour savoir et J’AI TROUVÉ la rĂ©ponse qui satisfait enfin ! 💃 Une rĂ©ponse complĂšte et un peu technique que je vais essayer de vulgariser au mieux pour Ă©viter de te faire fuir… 

 

PS : J’ai Ă©crit un article Ă  ce sujet dĂ©jĂ  mais je n’avais pas encore les Ă©lĂ©ments que j’ai enfin maintenant. Voici le lien.

Tout commence tres tot dans l'enfance

Quand je dis tĂŽt, c’est vraiment trĂšs tĂŽt. Vers 3/5ans je dirais. Parfois encore avant.

Le futur petit narcissique (j’utilise le masculin par simplicitĂ© mais le fĂ©minin est aussi reprĂ©sentĂ©), comme tout autre enfant, a des besoins : manger, dormir, ĂȘtre propre, recevoir de l’affection, ĂȘtre aimĂ©, ĂȘtre compris, ĂȘtre corrigĂ©. A cet Ăąge lĂ , c’est compliquĂ© d’y rĂ©pondre seul. Sauf qu’une part de ses besoins primaires ne sont pas remplis par ses parents.

Pourquoi ?

Il y a 3 facteurs qui peuvent pousser un enfant à développer des traits narcissiques, ou carrément un trouble de la personnalité :

GĂ©nĂ©ralement, la personnalitĂ© narcissique naĂźt d’une association de 2 ou 3 de ces facteurs. Il est assez frĂ©quent de voir qu’au moins un des deux parents est narcissique ou indisponible Ă©motionnellement (dĂ©pression, absence, manque d’intĂ©rĂȘt…). 

Dans tous les cas, l’indulgence et la nĂ©gligence sont liĂ©es. Tout cĂ©der Ă  un enfant, c’est le nĂ©gliger en ne lui apportant pas les repĂšres nĂ©cessaires pour Ă©voluer sainement et sereinement. Contrairement Ă  ce qu’on pourrait penser d’instinct, ça peut ĂȘtre anxiogĂšne pour un enfant de manquer de cadre, tout comme ça peut ĂȘtre anxiogĂšne d’avoir trop de cadre.

Les parents

Il y a plein de configurations familiales qui peuvent amener l’enfant Ă  penser qu’il n’est pas aimĂ© et le pousser Ă  occulter ses vrais besoins et sa vraie personnalitĂ©. 
 

Le ou les parents narcissiques

Un parent narcissique voit son enfant comme un prolongement de lui-mĂȘme. De ce fait, il ne prend pas en compte qu’il a des besoins diffĂ©rents des siens. Il ne le laisse pas se dĂ©velopper comme un petit ĂȘtre Ă  part entiĂšre. L’enfant va ĂȘtre blĂąmĂ© et humiliĂ© Ă  chaque fois qu’il exprimera des dĂ©sirs qui lui sont propres ou lorsqu’il n’ira pas dans le sens de son parent narcissique.
 

Certains parents narcissiques voient en leur enfant un moyen d’atteindre des rĂȘves qu’eux n’ont pas rĂ©ussi Ă  atteindre. Ils s’en servent comme un trophĂ©e qu’ils exhibent publiquement. 

D’autres voient leur enfant comme une menace. Ils font tout pour saboter sa rĂ©ussite et pour faire en sorte que son existence soit aussi “minable” que la leur. 

Dans les deux cas, ils sont portés sur le contrÎle et ils sont trÚs intrusifs dans la vie de leur enfant.

Si un seul parent dans le couple est narcissique, l’autre parent aura tendance Ă  ĂȘtre peu prĂ©sent pour ses enfants ou Ă  ne pas pouvoir prendre sa place de parent, totalement Ă©crasĂ© pour son/sa partenaire. Cela crĂ©e un dĂ©sĂ©quilibre dans la vie de l’enfant tout aussi prĂ©judiciable que s’il a deux parents narcissiques.

Les parents indisponibles Ă©motionnellement

Parfois, les circonstances de la vie font qu’un enfant nait dans une famille oĂč ses figures affectives sont peu disponibles pour lui. Soit parce qu’elles sont dĂ©pressives ou parce qu’elle travaillent beaucoup, par exemple. 

Il peut aussi arriver qu’un enfant soit trĂšs demandeur affectivement et que ses parents soient peu enclin Ă  donner des marques d’attention parce qu’ils sont mal Ă  l’aise avec ça. Il s’agit lĂ  d’une incompatibilitĂ© de caractĂšre.

L’enfant grandit en Ă©tant extrĂȘmement triste et pense que le problĂšme vient de lui. Qu’il n’est pas suffisamment bien pour recevoir de l’affection ou de l’attention de ses parents. 

Un enfant nĂ©gligĂ© ou abusĂ© ne cesse pas d'aimer ses parents. Il cesse de s'aimer lui-mĂȘme. 💔

Le split de la personnalite du petit narcissique

Un enfant qui vit de l’abus ou de la nĂ©gligence pensera qu’il en est la cause. Il va donc commencer Ă  se dĂ©tester et se sentir honteux d’ĂȘtre comme il est. Sauf que son cerveau n’a pas encore le dĂ©veloppement nĂ©cessaire pour gĂ©rer une telle intensitĂ© de honte.

En parallĂšle, il se sentira insĂ©curisĂ© puisque ses parents dĂ©faillent. Il va donc mettre en place des mĂ©canismes de dĂ©fense pour palier ce manque de sĂ©curitĂ© et s’adapter Ă  son environnement. De lĂ , pour certains, naissent des traits narcissiques plus ou moins prononcĂ©s qui pourront devenir pathologiques Ă  l’approche de l’Ăąge adulte.

Dans le cadre de mon activité de coach

j'ai cree un compte Instagram

Je dĂ©crypte les comportements narcissiques et les mĂ©canismes de la co-dĂ©pendance (souvent liĂ©s Ă  l’hypersensibilitĂ©).

Dans un premier temps, l’enfant va se crĂ©er une personnalitĂ© de toute piĂšce, plus encline Ă  convenir Ă  ses parents, pour lui permettre de recevoir l’amour et l’attention dont il a besoin. Cela signifie qu’il arrĂȘte de rĂ©pondre aux besoins qui lui sont propres et que son dĂ©veloppement affectif va s’arrĂȘter. Il enfouit au plus profond de lui la personnalitĂ© qu’il Ă©tait en train de crĂ©er parce qu’il la considĂšre dĂ©sastreuse.

Sa nouvelle personnalitĂ©, totalement inventĂ©e, qu’on va appeler “faux-self” pour la diffĂ©rencier de la vraie, est scindĂ©e en deux parties qu’il perçoit de façon dichotomique :

Une personne qui a un trouble de la personnalitĂ© narcissique n’est pas capable d’avoir une vision nuancĂ©e des choses, des gens ni d’elle-mĂȘme Ă  cause de ce split de son faux-self. Du coup, Ă  ses yeux, une personne est soit parfaite, soit complĂštement nulle. Quand il la juge parfaite, il l’idĂ©alise, se concentre uniquement sur ses qualitĂ©s et ses dĂ©fauts passent au second plan. Quand il finit par la trouver nulle, il la dĂ©valorise et se focalise uniquement sur ses dĂ©fauts. 

 

Sa vraie personnalitĂ©, elle, est parfois capable de percevoir plus de nuances, suivant oĂč s’est arrĂȘtĂ© son dĂ©veloppement, mais il la juge tellement merdique qu’il ne la montre qu’Ă  de trĂšs rares occasions. GĂ©nĂ©ralement, quand il s’effondre et tombe dans une dĂ©pression narcissique.

Aucune estime-de-soi

Par la mĂȘme occasion, lorsque l’enfant enterre la personnalitĂ© qu’il Ă©tait en train de se construire, il enterre sa capacitĂ© Ă  dĂ©velopper une estime-de-soi. Il utilise donc les autres comme des miroirs. Il devient alors complĂštement dĂ©pendant du regard des autres. Ils recherchent avant tout de l’admiration et quand il n’en trouve pas alors, tout devient prĂ©texte Ă  obtenir de l’attention chez l’autre, qu’elle soit bonne ou mauvaise, que ce soit par de bons ou de mauvais comportements.

Pour lui : “l’autre me prĂȘte attention” = “je compte et je ne suis pas aussi minable que ce que je pense.”

Pas d’empathie et une tres faible maturite affective

La maturation Ă©motionnelle et affective du petit bout de chou s’arrĂȘte quand ses mĂ©canismes de dĂ©fense narcissiques se dĂ©veloppent. 

Comme il est insĂ©curisĂ©, il est sans arrĂȘt en “mode survie”. Son enfance ressemble plus Ă  une partie de Call of duty, qu’Ă  la Petite maison dans la prairie. Il dĂ©veloppe la croyance qu’il ne peut compter sur personne, que les intentions des autres sont mauvaises, que les gens sont faux, etc. Il voit la bienveillance et la sympathie comme des leurres pour les manipuler. Du coup, ses capacitĂ©s empathiques ne se dĂ©veloppent plus. 

C’est pour ça qu’on dit que les narcissiques n’ont pas OU peu d’empathie. Ils sont gĂ©nĂ©ralement capables de comprendre qu’une personne puisse se sentir bien ou mal dans une situation donnĂ©e mais concrĂštement, leur faux-self s’en fout. 

Pour une personne narcissique, tout est une question de vie ou de mort. Prenons un exemple concret. Sa vie, c’est un peu comme ĂȘtre prisonnier dans un cachot sans fenĂȘtre avec un seul repas par jour. Un repas pour lequel elle doit se battre puisqu’elle n’est pas enfermĂ©e seule et la ration n’est pas suffisante pour tout le monde. Si elle avait de l’empathie, elle serait plus encline Ă  partager et donc Ă  mourir de faim. Du coup, pour survivre, le dĂ©veloppement de son empathie se bloque et sa capacitĂ© Ă  rĂ©guler ses Ă©motions aussi, du fait qu’il soit branchĂ© h-24 sur le mode survie.

Il prend ses Ă©motions pour des vĂ©ritĂ©s absolues puisqu’il a l’intelligence Ă©motionnelle d’un jeune enfant, incapable de remettre en cause ses perceptions. S’il se sent blessĂ©, c’est que l’autre Ă  chercher Ă  le blesser. S’il se sent honteux, c’est que l’autre a cherchĂ© Ă  l’humilier, etc. Ce qui fait qu’un enfant narcissique deviendra un adulte uniquement tournĂ© vers lui-mĂȘme, incapable d’Ă©prouver des Ă©motions pour quelqu’un d’autre que lui et de remettre en question ses perceptions.

VoilĂ  pourquoi on dit que les narcissiques sont des enfants dans des corps d’adulte. VoilĂ  pourquoi Ă©galement, dĂšs qu’ils sentent attaquer, ils ripostent violemment et impulsivement. Tout pour eux est une question de vie ou de mort. Soit ils gagnent et ça les sĂ©curisent. Soit ils perdent et ils se sentent en danger, angoissĂ©s et honteux. Etats qu’ils veulent Ă  tout prix Ă©viter. Du coup, ils adoptent de comportements qui sont ni-plus ni-moins que ceux des enfants : “tu me fais mal, je te fais mal”, “tu me blesses alors je vais raconter des mensonges aux autres Ă  propos de toi”, “je te tire les couettes et si je dis que ce n’est pas moi, alors c’est que ce n’est pas moi”, “tu as un jouet qui me plait mais que je ne peux pas avoir donc je suis jaloux et je le casse”, etc.

Un gros trouble de l’identite

Comme l’enfant a arrĂȘtĂ© de dĂ©velopper sa personnalitĂ© trĂšs tĂŽt pour plaire Ă  ses parents, il ne sait pas vraiment qui il est. Et quand bien mĂȘme il sait Ă  peu prĂšs, il ne veut pas le voir parce qu’il en a trop honte. Du coup, peu de choses dans sa vie lui correspondent rĂ©ellement et il s’ennuie beaucoup. Ça lui vaut aussi d’ĂȘtre extrĂȘmement triste. Ce qu’il tente souvent de cacher derriĂšre son faux-self.

Quand il est en sociĂ©tĂ©, il calque sa personnalitĂ© sur ses interlocuteurs pour se fondre dans la masse. Il cloisonne donc ses relations puisqu’il est diffĂ©rent d’un groupe de personnes Ă  l’autre et il a peur que quelqu’un remarque qu’il joue un rĂŽle. 

Il est aussi enclin Ă  calquer ses intĂ©rĂȘts ou certains traits de personnalitĂ© sur ceux qu’ils admirent pour essayer, en partie, de leur ressembler. C’est pour ça qu’on dit souvent que le narcissique aspire chez l’autre ce qu’il lui envie. 

Ce n’est pas vraiment qu’il aspire. Disons qu’il copie façon “fake it ’til you make it” et comme tout est compĂ©tition (rappelle-toi, soit il gagne, soit il perd), il essaie de devenir meilleur que l’autre pour se prouver Ă  lui-mĂȘme qu’il est valable. Du coup, il peut dĂ©valoriser quelqu’un qu’il admire pour lui faire croire Ă  cette personne qu’elle est nulle et ainsi nourrir son Ă©go.

On a tous plus ou moins des traits narcissiques sans pour autant devenir narcissique pathologique. Pour dĂ©velopper un trouble de la personnalitĂ© ou de forts traits narcissiques, il faut gĂ©nĂ©ralement avoir Ă©tĂ© abusĂ© ou avoir Ă©tĂ© nĂ©gligĂ© pendant l’enfance. 

Tous les enfants qui vivent ce type de trauma ne dĂ©veloppent pas forcĂ©ment un trouble de la personnalitĂ©. Il faut aussi prendre en compte son caractĂšre, son environnement et sa capacitĂ© de rĂ©silience. Par exemple, un enfant qui trouve des appuis extĂ©rieurs sains prendra plus facilement conscience qu’il existe des personnes de confiance et qu’il y a d’autres maniĂšres de relationner que celle de son foyer. 

Tu as aimé cet article ?

Partage-le sur Pinterest

Pour ce faire, je t’invite Ă  passer ta souris dessus et Ă  cliquer sur le logo Pinterest qui apparait.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisse-moi un petit mot :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Laure

Laure

Je suis coach certifiĂ©e, hypersensible et multi-potentielle. J’ai des goĂ»ts musicaux un peu barrĂ©s (parfois). J’adore parler de psychologie. đŸ–€

J’accompagne les personnes qui veulent en finir avec les relations toxiques, sortir de la dĂ©pendance affective et booster leur confiance-en-soi. 

Si tu es ici, j'imagine que tu t'interroges

sur ta sensibilite...

Je te propose de recevoir le test de l’hypersensibilitĂ© imaginĂ© par le Dr Elaine Aron. 

Je t’invite Ă  remplir le formulaire pour le recevoir sur ta boite email. Si tu le remplis, je te propose de recevoir Ă©galement des emails, de temps en temps, qui concernent les nouveautĂ©s du blog et de l’entreprise, des conseils ou des promotions (dĂ©sabonnement possible Ă  tout moment).