Quelcosmetic – L’application de Que Choisir pour analyser la composition des cosmétiques

Grande nouvelle mes petits lutins des îles ! Une application va enfin nous faciliter la vie quant au déchiffrage des étiquettes de cosmétiques. Je veux parler de Quelcosmetic (téléchargeable ici), la nouvelle application lancée par l’UFC Que Choisir.

Vous savez ce qui me rend le plus heureuse ? C’est que je ne vais plus avoir besoin de passer des heures sur le web à chercher si tel ou tel ingrédient contenu dans la crème de jour que je veux essayer ou le gel douche qu’on m’a offert est potentiellement dangereux pour la santé. Il y a désormais une application mobile super simple et pratique qui fait le job à ma place ! 😀 Le retour de la feignantise !!! \o/

Quelcosmetic, comment ça marche ?

En clair, Que Choisir met à la portée de chacun, un outil qui ouvre une porte vers la Cosmétique plus éthique et plus transparente. A l’aide d’une fonctionnalité dédiée, vous pouvez scanner le code-barre du produit de votre choix et l’application vous dira s’il est raisonnable ou non de l’utiliser.

Chaque produit recensé est noté de A (la note la plus favorable) à D. Et ce pour trois cas de figures : les femmes enceintes, les enfants et les adultes. En cliquant sur le petit pictogramme concerné s’affiche le détail des ingrédients nocifs et allergènes que contient le produit.

Il est mentionné en dessous si le contient des allergènes ou non.

Puis, il y a le détail de la composition avec un pictogramme à côté qui indique si l’ingrédient contenu dans le produit cosmétique est safe ou non.

Composition détaillée, Quelcosmetic

J’ai fait le test avec des hydratants pour le corps et je suis agréablement surpris par certaines marques, dont les produits ont une composition plus saine et plus éthique, que des marques qui se veulent naturelles.

Les caractéristiques de l’application

Pour le moment, tous les produits ne sont pas encore recensés. Il y a toutefois une base de 6000 cosmétiques à votre disposition. D’après ce que j’ai pu voir, on y retrouve les produits les plus courants, que l’on peut acheter en grande-surface, en pharmacie ou en parfumerie.

L’application se veut collaborative. Si vous scannez un produit cosmétique qui n’est pas recensé, vous pouvez le soumettre à l’équipe Que Choisir en charge de l’alimenter. Elle fera ensuite le travail de recherche nécessaire pour l’intégrer à la base.

L’UFC Que Choisir pointe tout de même deux bémols.

« Deux points clés à garder en tête pour l’utiliser en connaissance de cause : d’abord, la liste des ingrédients indésirables est évolutive puisque les connaissances scientifiques s’affinent en permanence. Tel ingrédient jugé sans risque aujourd’hui peut se révéler dans quelques années moins inoffensif qu’on le pensait. Ensuite, nous avons choisi de ne pointer que les ingrédients nocifs pour la santé, ceux qui ont un impact sur l’environnement ne sont pas pris en compte. Non que le sujet nous indiffère, ils le seront sans doute à l’avenir. Mais nous préférions concentrer nos efforts dans un premier temps sur la santé de l’utilisateur, préoccupation première des consommateurs. »

Donc pour ce qui est des préoccupations environnementales, pour le moment, on repassera. Mais il y a quand même un grand bénéfice. Quelcosmetic permet de se faire idée d’un produit cosmétique en quelques secondes. Ça peut être pratique lorsqu’on n’arrive pas à se décider entre plusieurs produits.

J’espère que cette quête de la transparence lancée par Que Choisir permettra une avancée vers une cosmétique plus respectueuse de tout un chacun.

Pour aller plus loin concernant la consommation éthique, je vous conseille de lire mon dernier article sur 4 gestes mode et beauté pour un quotidien plus green.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire